Règlement

 LogoFFVL-BD.preview

FEDERATION FRANCAISE DE VOL LIBRE

Cerf-volant     Delta     Kite     Parapente

Règlement du championnat de France

 

De cerf-volant en salle

1- Présentation générale :

1.1- Le championnat de France de cerf-volant en salle est constitué de quatre manches disputées durant la même année civile.

1.2- Le classement des pilotes est obtenu en prenant en compte toutes les manches.

1.3- Chaque manche comprend une épreuve de précision et une épreuve de ballet musical.

2- L’organisation :

2.1- L’organisation est confiée, exclusivement, à des structures affiliées à la F.F.V.L.

2.2- Les organisateurs, désignés par le comité directeur de la F.F.V.L., peuvent s’associer avec des entités associatives ou commerciales pour organiser leurs manches.

2.3- L’organisateur doit fournir tous les moyens pour le bon déroulement de l’épreuve, conformément au cahier des charges édicté par la commission compétition cerf-volant.

3- La salle :

3.1- La salle doit posséder les dimensions minimales suivantes (équivalant à un terrain de basket-ball) :

  •  longueur : 30 mètres,
  •  largeur : 15 mètres,
  •  hauteur sous plafond au-dessus de l’aire de jeu et dégagée de tout obstacle : 7 mètres.

3.2- La salle doit être à l’abri des courants d’air.

3.3- Les limites du terrain sont fixées par l’organisateur de chaque manche et portées à la connaissance des pilotes lors du briefing.

3.4- Un accès pilote sur le terrain devra être matérialisé.

4- Les participants :

4.1- Les participants doivent être licenciés à la F.F.V.L.

4.2- Toute personne sans distinction d’age, de sexe et de matériel peut participer au championnat.

4.3- Plusieurs catégories ont été créées dans ce but :

  •  en 2 lignes : trois catégories : novice, intermédiaire et expert.
  •  en 4 lignes : toutes catégories confondues.

4.4- Le choix du cerf-volant est libre et peut varier selon l’épreuve, de précision ou de ballet musical.

4.5- Les participants doivent porter des chaussures plates à semelle blanche ou non salissante.

5- Les épreuves :

 5.1- L’épreuve de précision :

5.1.1- Les figures de précision sont définies pour toute l’année civile, par la commission compétition cerf-volant, avant la fin de l’année précédente.

5.1.2- Les figures sont différentes pour chaque catégorie, et affichées de manière visible dans la salle.

5.1.3- La longueur des lignes, cerf-volant inclus, est de 5,5 mètres. ± 10 centimètres.

5.1.4- Chaque pilote peut s’échauffer pendant 1 à 2 minutes.

5.1.5- La figure doit démarrer par un “in” et se terminer par un “out”.

5.2- L’épreuve de ballet musical :

5.2.1- L’épreuve de ballet musical est constituée d’une prestation libre durant laquelle le pilote doit s’attacher à suivre, par des évolutions artistiques, une musique qu’il a choisie.

5.2.2- La durée minimum de l’épreuve est de 2 minutes et sa durée maximum est de 3 minutes et demie.

5.2.3- L’épreuve débute par un “in” et se termine par un “out”.

5.2.4- La longueur des lignes est libre.

5.2.5- Le support de diffusion de la musique choisie est un compact disc audio. Pour tout autre support (lecteur MP3, mini disque ou autre), le concurrent devra fournir la connexion adaptée à la sonorisation utilisée.

5.3- Pendant le déroulement de ces deux épreuves, un ramasseur doit être en place pour tenir le cerf-volant au démarrage ou le ramasser en cas de chute pendant l’exécution des épreuves. Ce ramasseur peut être un pilote ou toute autre personne autorisée par l’organisateur.

6- Le directeur de terrain :

6.1- Le directeur de terrain est nommé par chaque organisateur.

6.2- Il est en charge du briefing et il se présente en ouverture du briefing

6.3- Le rôle du directeur de terrain consiste :

  •  à s’assurer de la disponibilité du terrain,
  •  à contrôler le temps de préparation des pilotes,
  •  à vérifier que le matériel utilisé respecte les normes,
  •  à faire respecter les horaires de la compétition.
  •  à donner le top à la sonorisation lors des ballets libres

7- Le jury :

7.1-Sa composition :

7.1.1- Le jury est présidé par un juge nommé par le responsable national indoor.

7.1.2- Le président est assisté de deux autres juges. Dans ce cas, ils ne participent pas à la manche en cour.

 7.2- Son rôle :

7.2.1- Les juges se situent au centre de la longueur du terrain de vol, assis sur des chaises et disposent d’une table pour effectuer leurs notations.

7.2.2- Ils donnent leur top au directeur de terrain pour que puisse être lancé les supports musicaux des ballets libres.

7.3- La notation :

7.3.1- Chaque épreuve est notée sur 60. La note correspond à la moyenne des notes des trois  juges.

7.3.2- Les notes sont communiquées à chaque pilote en fin d’épreuve. Pour les  imposées et libres l’annonce des points de chaque pilote est faite après chaque passage de catégorie.

7.3.3- Le vainqueur de l’épreuve est celui qui a obtenu le plus de points.

7.3.4 – En cas d’égalité, les compétiteurs ayant obtenu la même note réalisent une nouvelle épreuve de ballet réduite à 2 minutes.

7.3.5- Joker :

7.3.5.1- Le joker est destiné à donner un deuxième essai au pilote. Ce droit n’est ouvert que pour une seule épreuve précision ou ballet de la manche en cour.

7.3.5.2- La demande doit en être faite par le pilote avant de sortir du terrain lors de la première prestation. À compter de cette annonce, il recommence l’épreuve en cours.

7.3.5.3- La note octroyée à ce deuxième essai est assortie d’un coefficient de 0,80 (par exemple : si la note maximale était de 60, elle sera plafonnée à 60 x 0,80 = 48).

7.3.5.4- .Le classement indique précisément l’utilisation du joker.

7.3.6- Contestation :

Une contestation écrite doit être déposée auprès du Président du jury avant la proclamation officielle des résultats.

En cas de contestation de la décision du jury, la réclamation doit être adressée par courrier recommandé avec accusé de réception à la commission compétition de la FFVL dans les trois jours suivant la manche au delà de ce délai la réclamation ne sera plus recevable.

8- Le classement des manches et du championnat :

8.1- à chaque manche il est attribué 10 points au premier, puis décroissance, point par point, dans l’ordre croissant du classement de la manche.

1 point au dixième et au-delà.

8.2- Le titre de champion de France sera délivré au premier de chaque catégorie :

– “expert”,

– “intermédiaire”,

– “novice”

–  et “4 fils”.

–   Le classement final est établi en additionnant les points obtenus dans les différentes manches du championnat.

8.3 Pour les catégories novices et intermédiaires les deux premiers sont sélectionnés dans la  catégorie supérieure pour l’année suivante à savoir :

  • Pour les novices en catégorie intermédiaire pour les novices, sauf désaccord du pilote.
  • Pour les intermédiaires en catégorie expert.

Toutefois, après une interruption de la compétition d’au moins 2 ans consécutifs il est possible pour un expert de se présenter en catégorie intermédiaire et pour un intermédiaire de se présenter en catégorie novice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*